Réseau Finance » Chroniques financières » Le compte d'épargne libre d'impôt (CELI)


Le compte d'épargne libre d'impôt (CELI)

Le gouvernement du Canada offre la possibilité à ses résidents d’ouvrir un compte d’épargne libre d’impôt. À vous de profiter de ce véhicule de placement extrêmement avantageux.

Le compte d'épargne libre d'impôt (CELI)

Chaque année, l'épargnant canadien peut déposer un montant pouvant aller jusqu'à 5500$ dans un compte d'épargne libre d'impôt (CELI) en utilisant n'importe quel véhicule de placement (CPG, actions, fonds, etc.).

Un compte très avantageux à long terme

Comme son nom l'indique, les intérêts produits par ce compte seront totalement libres d'impôt, ce qui est extrêmement avantageux à long terme. Il se pourrait même que le gouvernement ajuste à la hausse le montant maximal des cotisations (comme il le fait dans le cas des REER). Voici donc quelques particularités du compte CELI :

  • Offert aux résidents canadiens de 18 ans et plus;
  • cotisation maximale de 5500$ par année (pourrait être revu dans le futur);
  • possibilité de retirer et déposer n'importe quel montant durant l'année (en respectant le plafond);
  • si un montant est retiré et non re-déposé dans la même année, il sera appliqué au plafond de l'année suivante;
  • aucun impôt à payer sur les revenus d'intérêt générés par votre compte CELI;
  • si vous n'utilisez pas le montant accordé pour votre CELI, ce montant sera transféré à l'année suivante (même principe qu'un REER);
  • il est possible d'utiliser un ou une combinaison de plusieurs types de placement dans votre CELI.

Plusieurs accordent au CELI une importance aussi grande, sinon supérieure qu'avait eue l'introduction du REER dans le paysage fiscal canadien. Il suffit de contacter votre banque ou votre caisse pour ouvrir votre compte CELI ou en apprendre plus sur ce compte.

Publication Réseau Finance : 2016-10-17

À lire également sur Réseau Finance


Le répertoire financier du Québec :