Réseau Finance » Chroniques financières » Le fumeur et l'assurance-vie


Le fumeur et l'assurance-vie

Si vous omettez volontairement ou non de donner des renseignements médicaux, dites-vous que tôt ou tard, vos héritiers seront perdants.

Le fumeur et l'assurance-vie

Voici un bel exemple de tentative de fraude envers une institution financière. Afin de ne pas révéler l'identité du fraudeur, nous allons l'appeler Pompon dans cet article!

Alors Pompon décide de souscrire une assurance-vie et répond à la question suivante : Avez-vous inhalé toutes formes de tabac, nicotine ou autres substances de tabagisme au cours des douze derniers mois? Pompon décide de répondre « non » alors qu'il fume la cigarette quotidiennement. L'institution financière émet le contrat puisqu'aucune exigence médicale n'est requise mise à part le questionnaire standard que l'on retrouve dans la proposition d'assurance. Ainsi, la compagnie d'assurance émet le contrat tel que demandé sur la bonne foi des renseignements fournis par Pompon.

Deux ans plus tard, il décide de souscrire une assurance-vie beaucoup plus élevée pour couvrir son hypothèque et en laisser un peu plus à sa famille advenant son décès. Étant donné que les exigences médicales requièrent une analyse d'urine, Pompon décide de faire preuve d'honnêteté pour ne pas se faire prendre. Il déclare qu'il est fumeur à raison de six cigarettes par jour depuis l'âge de 20 ans.

Peu de temps après, Pompon a reçu une lettre avec un chèque de remboursement des primes versées sur sa première police depuis son établissement deux ans auparavant. La lettre indiquait que sa police est annulée pour fausse déclaration. En effet, il avait déclaré qu'il ne fumait pas. Il a ainsi découvert que son institution financière dispose de moyens tout à fait à l'avant-garde pour vérifier ses déclarations, dont le MIB.

Conclusion

Ça ne vous donne absolument rien de contracter une assurance-vie si vous êtes malhonnête dans vos déclarations. Si vous omettez volontairement ou non de donner des renseignements médicaux, dites-vous que tôt ou tard, vos héritiers seront perdants. Pour en savoir davantage sur les fraudes en assurance-vie, nous vous invitons à lire les articles suivants :

Publication Réseau Finance : 2016-10-17

À lire également sur Réseau Finance


Le répertoire financier du Québec :